COLLABORATION ENTRE LES AUTORITÉS PORTUAIRES DE TANGER MED ET BAIE D’ALGECIRAS

Dans le contexte actuel de pandémie mondiale, les deux autorités portuaires de Tanger Med
et Baie d’Algésiras, poursuivent leurs activités portuaires respectives au service des chaines
d’approvisionnement nationales et internationales.
Les liaisons maritimes entre les deux ports et les rotations quotidiennes de navires sont
assurés normalement, et plus particulièrement le trafic international routier TIR, pour les
échanges commerciaux, à l’import comme à l’export, entre le Maroc et l’Union Européenne.
Ces échanges incluent les flux agro-industriels, agro-alimentaires, produits sanitaires et
pharmaceutiques…. et permettent ainsi le maintien des chaines d’approvisionnement
respectives.
A cet effet, des échanges réguliers d’informations et de bonnes pratiques s’effectuent entre
les deux autorités portuaires, ainsi que des réunions régulières s’organisent par visioconférence, pour garantir la fluidité et la continuité des opérations.
Parallèlement et dans le cadre de l’accord de collaboration avancée mis en place en Février
2019, les deux autorités portuaires poursuivent les échanges et le travail conjoint pour la
mise en œuvre du dispositif de facilitation des flux du commerce à travers le Détroit,
notamment l’échange de données digitalisé sur la traçabilité des marchandises et des
camions tout au long des différents points de contrôle d’accès dans les deux zones
portuaires.
Afin d’assurer la gestion de ces flux commerciaux, il faut saluer l’engagement de toute la
communauté portuaire ainsi que les autorités de contrôle qui composent la chaîne logistique
de ce pont maritime. Cette implication globale permet la consolidation de la plateforme de
facilitation du détroit.